Suivons les pas félins de notre narrateur "aux pattes de velours" dans les rues de New York et des capitales européennes. Comme il aime à se présenter il n'est pas simplement un vieux chat roux, mais avant tout un compagnon fidèle et compréhensif du musicien et chanteur Sammy Kamau-Williams. Cet artiste et ce nom composé évoque sans ambiguïté le poète et défenseur des droits civiques Gil Scott-Héron. Notre interlocuteur, Paris, ne se contente pas d'écrire une biographie mais accompagne simplement une trajectoire chaotique au grès des rencontres, galères, souffrances et créations de Sammy. Il évoque un père footballeur parti jouer dans des grands clubs européens, une mère incapable de subvenir à l'éducation de son fils, une grand mère accueillante dans la région de Savanah. Paris ne juge jamais.

Un texte rempli d'émotion et qui donne surtout envie d'en savoir plus sur la vie et l'oeuvre d'un des plus grand artiste américain de cette fin du 20ème siècle.

Les éditions de l'olivier ont publié en France son autobiographie La dernière fête et un roman Le Vautour. 

la_dinie_chanson_2